Avocat Lyon Timo RAINIO blog - Avocats Commercial Contrat Internet Societe

Menu
Aller au contenu

Si la caution est illettrée, il faut un acte authentique (par un notaire). Cass. civ. 1, 9 juillet 2015, n°14-21.763.

Une personne physique qui ne se trouve pas en mesure de faire précéder sa signature des mentions manuscrites exigées par les articles L. 341-2 et L. 341-3 du Code de la consommation, destinées à assurer sa protection et son consentement éclairé, ne peut valablement s'engager que par acte authentique en qualité de caution envers un créancier professionnel.
Timo RAINIO | 6/8/2015
Retourner au contenu