L’articulation entre licenciement et rupture conventionnelle en cas de rupture du contrat de travail - Avocats Commercial Contrat Internet

Menu
Aller au contenu

Articulation entre le licenciement et la rupture conventionnelle lors de la rupture du contrat de travail. Cass. Soc. 3 mars 2015. n°13-20.549, n°13-15.551 et n°13-23.348

Articulation entre le licenciement et la rupture conventionnelle lors de la rupture du contrat de travail. Cass. Soc. 3 mars 2015. n°13-20.549, n°13-15.551 et n°13-23.348.

La Cour de cassation a précisé certains points relatifs à l'articulation entre le licenciement et la rupture conventionnelle lors de la rupture du contrat de travail par trois affaires
(n°13-20.549, n°13-15551 et n°13-23348).

  • Affaire n°1 : n°13-20549


La Cour de cassation a posé le principe qu'il est possible de conclure une rupture conventionnelle après la notification d'un licenciement.

La rupture conventionnelle vaut alors renonciation commune des parties à ce dernier.

  • Affaire n°2 : n°13-15551


La Cour de cassation a précisé que la signature par les parties au contrat de travail d'une rupture conventionnelle, après l'engagement d'une procédure disciplinaire de licenciement, n'emporte pas nécessairement renonciation par l'employeur à l'exercice de son pouvoir disciplinaire.

Si le salarié exerce son droit de rétractation de la rupture conventionnelle, l'employeur reste fondé à reprendre la procédure disciplinaire par la convocation du salarié à un nouvel entretien préalable et sous réserve du respect du délai de prescription des faits fautifs de deux mois.

  • Affaire n°3 : n°13-23.348


La Cour de cassation pose le principe que la signature par les parties d'une rupture conventionnelle ne constitue pas un acte interruptif de la prescription prévue par l'article L. 1332-4 du Code du travail .

Sources : Cass. Soc. 3 mars 2015. n°13-20.549, n°13-15.551 et n°13-23.348..



Nos Avocats vous assistent ainsi que votre entreprise dans le cadre de contentieux devant la Cour d'appel de LYON, le Tribunal de Grande Instance, Le Tribunal de Commerce et le Conseil de Prud'hommes.

Nous pouvons vous proposer une convention d'honoraires ou un devis forfaitaire après présentation de votre affaire sur la page dédiée.




Par Maître Timo RAINIO
Avocat



Avocat – Rainio - Lyon

www.avocat-rainio.com
Cabinet d’Avocats

Date de l'article : 17 mars 2015.



.

Retourner au contenu