Avocat Lyon Honoraires Droit commercial des Contrats du Travail des Societes Entreprise Assistance Convention d'honoraires - Avocat Lyon Droit Commercial Contrat Internet Societe Timo RAINIO

Ligne grise
Cabinet d'@vocat(s)
Ligne grise
Ligne grise
Ligne grise
Ligne grise
Aller au contenu

Honoraire forfaitaire pour un premier rendez-vous / entretien au cabinet d'avocats :
Premier entretien au cabinet. Consultations Juridiques.

L'honoraire forfaitaire pour un premier rendez-vous au cabinet est de 60,00 € TTC.

Le premier rendez vous est gratuit dans les cas suivants :
  • S'il est en présentiel au cabinet (non par visio-conférence ou par téléphone) s'il n’entraîne pas de recherches particulières et qu’il ne dépasse pas 20 minutes (...par exemple pour une simple demande devis sur une affaire ou un dossier)
  • Lorsqu’il s’inscrit dans le cadre d’une mission confiée au cabinet
  • Et pour les personnes bénéficiaires de l'aide juridictionnelle.

La durée d'un rendez-vous se situe entre une heure et une heure trente. Il est sans engagement. Il permet, réciproquement, de faire connaissance, de connaître vos droits et la façon de résoudre le problème que vous rencontrez. Si, à la suite, une procédure, un acte ou un recours est envisagé, une convention d'honoraires ou un devis, incluant le coût du rendez-vous, vous sera proposée.

Honoraires - Prestations juridiques et judicaires :
Convention d'honoraires - Devis. Aide juridictionnelle - Assurance protection juridique.


Lors de notre proposition de convention d'honoraires ou de devis, nous tenons compte de la difficulté de l'affaire ou du projet, de l'usage en la matière, de votre situation financière, des frais exposés ainsi que des diligences à prévoir.

Les honoraires du cabinet peuvent être pris en charge, partiellement ou en totalité :

A propos d'honoraires...
Combien coûte, rapporte ou fait économiser un conseil gratuit ? - Environ... 0 € et parfois moins.

Le Conseil a un prix car l’information, le savoir et le savoir-faire sont une richesse, en droit ou dans toute autre matière.

« Christian Dior se trouvait un jour en visite dans son magasin de New York.

Arrive une cliente élégante, pressée et préoccupée : elle doit aller à une réception le soir même et n’a pas de chapeau.

Dans les années 50, le chapeau était un accessoire nécessaire pour une élégante en soirée.

La modiste essaie plusieurs chapeaux : aucun ne va !


Christian Dior s’avance et invite la cliente à s’asseoir. Il prend un ruban de tissu, quelques épingles, et installe en un tournemain sur ses cheveux une coiffure ravissante.

La cliente, enchantée, demande combien elle doit.

Christian Dior indique son prix. Il est élevé.

Elle a un haut le corps : « C’est cher, dit-elle, pour un ruban et des épingles ! ».

« Qu’à cela ne tienne », répond Christian Dior.


Il ôte les épingles et le ruban, range le tout dans un carton et le tend à la dame : « Voilà, Madame, je vous l’offre en cadeau ».

Elle partit le carton à la main et bien embarrassée. »



Michel VOLLE, Economiste et Consultant.

Retourner au contenu